Dans la caisse d'Emmanuel Lechypre Abonnés
Le 8 février 2018

Le journaliste économique déguste sans œillère. Sa caisse est ode à la Loire avec la Coulée de Serrant et les mythiques Anjou de Francis Poirelle. Sans oublier le réveil du Roussillon.

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi