"Bordeaux manque de générosité" Gwilherm de Cerval Abonnés
Le 2 novembre 2017

Les bordeaux se vendent plus difficilement à Paris. La situation évolue t-elle ? Questionnons Gwilherm de Cerval, agent de vignerons.

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi