Durfort-Vivens, la course à la nuance Abonnés
Le 20 septembre 2022

Ce second cru classé de Margaux n'a jamais fait la course à la puissance ce qui explique en partie sa sous-côte internationale. Gonzague Lurton a fait le choix de la biodynamie, au service des nuances de son terroir margalais. La sortie d'une trilogie de parcellaires dans le millésime 2019 permet d'en juger. Brillant et pédagogique.

Contenu disponible gratuitement

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi