Haut-Bergey : fini les gourous, les rouges font la roue Abonnés
Le 27 juillet 2022

1/2 -  Sortir de l'emprise academique des œnologues "gourous" qui ont longtemps signés les vins à Haut-Bergey a été la mission de Paul Garcin dès 2014. Avec François Prouteau, son directeur technique, ils nous expliquent cette mue passsionante autour d'une dégustation de 2019.

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi