Faire progresser la qualité, les bons choix de Belaygues Abonnés
Le 2 décembre 2021

Guillaume Veyrac a choisi de diminuer ses surfaces pour gagner en réactivité et conserver le plaisir de faire seul ses vins, des frontons bios de caractère. Et demain, quid des cépages viognier et abouriou aux portes de Toulouse ?

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi