Et si on oubliait le millésime pour parler du travail de l'Homme ? Abonnés
Le 7 juin 2017

Progresser dans sa connaissance du vin, c'est surtout s’intéresser au travail effectué au quotidien par le vigneron, quels que soient les aléas du climat qu'il ne contrôle pas.

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi